L'abeille me soigne

 

Ce jour-là, le médecin annonceur de la terrible nouvelle, était désolé d’avoir à me proposer des médicaments allopathiques ne pouvant que « retarder » les poussées de ma SEP, sans pour autant  éradiquer la maladie elle-même.  

 Le discours était clair et honnête et  je pouvais l’interpréter ainsi :

« Je ne peux rien pour vous ma pauvre dame » !


stockvault-stethoscope138954 

Désemparée, je n’entrevis alors qu’une seule issue possible pour soigner MA sclérose en plaques : les  thérapies naturelles  que j’explorais durant cinq années avec des résultats moyens pour la plupart.

La sophrologie, médecine énergétique avec minéraux, E.A.P calcique du Docteur Hans NIEPER, Hypothèse de certains virus, comme la  rougeole…etc... A ce sujet, le Docteur Jean SEIGNALET, consulté dès les prémices de ma SEP, ne croyait pas selon les résultats de ses recherches et constatations, à la thèse des virus qui auraient dû selon lui, produire des anticorps.

Les bains dérivatifs, le magnétisme, Amaroli à dose homéopathique, l’hydrothérapie du côlon, les minéraux du Docteur MASCHI selon sa théorie basée sur la pollution des ondes électromagnétiques, la vitamine C  naturelle Acérola à fortes doses… Pour ne garder au final que les deux médecines naturelles efficaces de manière indiscutable:

Le régime alimentaire du Docteur Jean SEIGNALET et  l’APITHERAPIE libératrice !

APART